Lettre de l’équipe internationale, Assemblée asiatique, octobre 2019

DES FRATERNITÉS EN MISSION

« Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla ; ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu’une âme » (Act 4, 31-32).

Frères bien-aimés,

En solidarité avec les évêques réunis pour le Synode de l’Amazonie, nous, vos frères de l’équipe internationale – sans Tony, car malheureusement il n’a pas pu obtenir le visa- nous sommes réunis dans cet endroit magnifique et calme, appelé Maison de retraite du Sacré-Cœur de Marie de Mirinae. Elle se situe dans une vallée entourée de collines aux arbres colorés à l’automne. Nous nous sommes réunis avec 14 frères de 4 pays d’Asie lors de leur Assemblée continentale du 11 au 18 octobre 2019. La beauté de l’endroit nous parlait profondément de notre aspiration à la paix et au repos pour rafraîchir nos corps fatigués, chargés du bruit et des fardeaux du ministère. Notre adoration quotidienne, notre célébration eucharistique, notre partage de l’Évangile et notre journée du désert sont devenus des rencontres chaleureuses avec Jésus et avec nous-mêmes. Pendant notre séjour, nous avons apprécié la cuisine coréenne et l’hospitalité de la jeune et dynamique communauté des sœurs du Sacré-Cœur de Marie.

L’Assemblée de Cebu avait confié à nos fraternités des appels et des défis. Ces appels ont été ressentis dans trois domaines de notre vie : nos sociétés, nos Églises et nos fraternités. Tenant compte de ces appels et des résultats de notre réflexion et de notre discernement sur les réalités de nos fraternités, nous voudrions vous inviter à devenir des promoteurs de fraternité. Nous pensons que construire la fraternité et la vivre comme un don de Dieu nous mènera à vivre une mission de fraternité avec nos frères prêtres, dans nos églises et nos sociétés.

Gratitude et soin pour nos frères aînés

« Plantés dans la maison de l’Éternel, ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu ;
ils portent encore des fruits dans la vieillesse, ils sont pleins de sève et verdoyants, » (Ps 92, 13-14).

En contemplant la réalité de nos fraternités à Cebu, nous avons constaté que les membres des fraternités occidentales diminuaient ou vieillissaient. Vieillir est un processus de croissance, un don de Dieu. Nos frères aînés sont donc des cadeaux précieux pour nos fraternités. Ils ont vieilli dans la fraternité avec fidélité, ce sont des vétérans en fraternité. Nous voudrions leur exprimer notre profonde gratitude pour leur présence parmi nous. Vous êtes les canaux par lesquels Jésus a conduit chacun de nous dans les belles fraternités de Jesus Caritas.

Alors que beaucoup d’entre vous parcouraient le monde pour proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus sur les traces de Frère Charles et en tant que prêtres fidei donum, vous avez amené les fraternités de Jesus Caritas en Amérique, en Asie et en Afrique. Malgré le fardeau de votre âge, vous êtes nombreux à faire des efforts extraordinaires pour participer aux réunions de fraternité autant que vous le pouvez. Votre fidélité est un exemple à imiter.

Chers frères aînés, nous souhaitons vous assurer que nous apprécions hautement votre présence parmi nous. Nous désirons vous écouter et apprendre de votre sagesse et de votre expérience de fraternité. Nous comptons également sur vos fidèles prières pour pouvoir vivre la fraternité. Alors que vos forces diminuent, nous nous joignons à vous dans la prière d’abandon de Frère Charles pour demander la grâce d’un abandon total à l’amour de Dieu.

Nous nous invitons tous à accorder plus d’attention à nos frères aînés: leur rendre visite, les tenir informés de la vie des fraternités, célébrer leurs anniversaires de naissance et d’ordination sacerdotale, partager leurs joies et leurs peines, etc. Bon nombre d’entre nous le font déjà bien et nous les encourageons à continuer ce service de soins attentifs.

Enrichis de l’enthousiasme et de la vitalité de jeunes frères

« Que personne ne méprise ta jeunesse ; mais sois un modèle pour les fidèles,
en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté » (1 Tm 4, 12).

Dans de nombreux pays, principalement en Asie et en Afrique, nos fraternités accueillent de nouveaux membres. De jeunes prêtres se joignent à nous pour marcher sur les traces de frère Charles. Leur arrivée remplit nos cœurs de bonheur et de gratitude envers Dieu, car nos fraternités se renouvellent avec leur vitalité et leur enthousiasme juvéniles. C’est un signe évident que l’expérience spirituelle de frère Charles est toujours très pertinente et fascinante.

Ce don de nouveaux et jeunes membres est une grande grâce, mais aussi un défi. Tout d’abord, nous devons les accueillir sincèrement et ouvrir notre cœur à leurs profondes aspirations. Nous sommes également invités à faire de nos fraternités des lieux où ils peuvent bénéficier du soutien fraternel des frères aînés. Nous avons le délicat devoir de prendre soin d’eux et de les aider à vivre la transition souvent difficile entre la vie protégée du Grand Séminaire et les grands défis de leur vie sacerdotale débutante. Ils ont besoin de trouver parmi nous de doux et gentils mentors.

L’arrivée de nouveaux membres dans nos fraternités est un don de Dieu, mais notre témoignage de vie et notre désir d’avoir de nouveaux frères comptent. Au Brésil, nos frères ont organisé de nombreuses activités afin de permettre aux grands séminaristes de découvrir la beauté et la pertinence de l’expérience spirituelle de frère Charles. De telles expériences de partage de ce que nous vivons et d’invitation de nouveaux membres doivent être promues dans nos fraternités.

Nous croyons que nos fraternités sont des précieux dons de Dieu que nous ne pouvons pas garder pour nous-mêmes. Notre conviction que la fraternité Jésus Caritas peut nous aider à devenir de bons prêtres diocésains doit être partagée.

Dans les Églises où les prêtres viennent de différentes parties du monde pour accomplir un service pastoral ou pour étudier nous invitons nos fraternités à leur montrer une hospitalité particulière. Parmi eux, les prêtres appartenant aux fraternités Jesus Caritas doivent être intégrés dans nos fraternités. Ne manquons pas cette occasion de vivre une fraternité universelle avec nos frères prêtres. Nous vous invitons, frères, à être les premiers à aller vers eux pour leur offrir notre amour fraternel.

“Jamais arrière”, mais fidélité et persévérance

« Je connais tes œuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service,ta constance,
et tes dernières œuvres plus nombreuses que les premières » (Ap 2, 19).

L’Assemblée de Cebu a révélé que dans bon nombre de nos fraternités, nous manquons de fidélité aux moyens principaux de notre croissance spirituelle. Nous ne saurions trop souligner l’importance et la nécessité de l’adoration eucharistique quotidienne, de la journée mensuelle du désert, de la révision de vie, des réunions mensuelles et du partage de l’Évangile pour notre croissance spirituelle. Nous voudrions remercier et féliciter tous les frères et fraternités qui sont très fidèles à ces moyens importants de croissance spirituelle. Chers frères, nous vous encourageons à avancer avec une telle fidélité qui est une bénédiction pour nous tous.

Quant à vous nos frères qui luttez pour être fidèles, nous vous exhortons à ne jamais abandonner le peu que vous faites. La devise de la famille de frère Charles était : «Jamais arrière». Il disait que lorsque nous allons pour faire quelque chose, nous ne devons jamais revenir sans l’avoir fait. Avec son esprit et son exemple de détermination, nous pourrons parvenir un jour à une fidélité parfaite. Par conséquent, que personne n’abandonne ce qu’il est déjà en train de faire!

En raison des grandes distances, de l’isolement et du manque de moyens financiers, de nombreux frères ne peuvent pas participer régulièrement aux rencontres de fraternité. Comme il est difficile de profiter des moyens de croissance spirituelle sans cette participation régulière aux rencontres de fraternité, nous vous exhortons, chers frères, à faire preuve de plus de créativité dans cette situation. Dans les endroits où il n’est pas possible de rencontrer des prêtres, vivre la fraternité avec les autres membres de la famille spirituelle de frère Charles est non seulement une fructueuse alternative, mais aussi une précieuse opportunité.

La fraternité nous pousse à la mission

« Le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller » (Lc 10,1).

En tant que prêtres missionnaires diocésains sur les traces de Charles de Foucauld, notre mission a pour particularité de construire la fraternité, d’être des experts en amour fraternel et de devenir des frères universels. Utiliser les moyens spirituels disponibles dans nos fraternités Jesus Caritas pour favoriser notre croissance spirituelle est également une spécificité de notre mission. Prendre soin de notre vie spirituelle et grandir dans la sainteté est donc nécessaire à la fécondité de nos efforts missionnaires.

Après avoir longuement réfléchi à la mission lors de l’Assemblée de Cebu, nous souhaitons maintenant vous encourager dans vos engagements missionnaires respectifs. Nous vous invitons, lors de vos réunions et assemblées, à identifier les nombreuses activités missionnaires dans lesquelles vous êtes engagés. Le partage et la réflexion sur vos pratiques missionnaires, l’écoute de vos expériences et récits de mission vous enrichiront certainement et raviveront votre enthousiasme missionnaire.

Reconnaissance

Notre gratitude va à Philip et aux frères coréens pour leur chaleureuse hospitalité, à Arthur Charles pour ses services rendus aux frères asiatiques au cours des six dernières années et à la communauté de sœurs pour leur joie contagieuse de prendre soin de nos besoins. Nous sommes également reconnaissants aux petits frères et sœurs et aux membres de la fraternité laïque de leur visite et des cadeaux qu’ils nous ont préparés.

Maison de retraite de Gongju, Sacré-Cœur de Mary Merinae, vendredi 18 octobre 2019.

Eic LOSADA, Fernando TAPIA MIRANDA, Matthias KEIL et Honoré SAVADOGO
Vos frères de l’équipe internationale

PDF: Lettre de l’équipe internationale Corée du Sud Français

Lettre de Bangalore, équipe inter, 17 Janvier 2018

Chers frères,
depuis Bangalore en Inde nous vous envoyons notre salut fraternel

Nous voulons partager avec vous le travail que nous avons accompli.

C’est notre première réunion sans Félix dont nous célébrons la mémoire. Mais nous croyons qu’il nous a aidés du haut du ciel.

Nous sommes très heureux d’avoir pu poursuivre l’objectif de cette réunion malgré les diverses difficultés que nous avons rencontrées.

Emmanuel et Honoré n’ont pas pu être avec nous parce qu’ils n’ont pas pu obtenir leur visa de l’Inde.

Avec ces deux frères nous avons eu beaucoup de communications durant notre rencontre.

Prakash de l’Inde et Philippe de Corée nous ont accompagnés quelques jours, comme membres du Conseil de l’Asie.

Notre frère Arthur n’a pas pu venir du Pakistan comme responsable de l’Asie à cause du manque de visa.

Tout le travail a consisté à préparer l’assemblée mondiale de Janvier 2019.

Au début, nous avions prévu que cette assemblée devait se tenir à Bangalore.

Mais finalement nous avons choisi les Philippines à cause des problèmes de visas pour beaucoup de frères.

Les frères de Bangalore nous ont entourés de toutes leurs attentions à tout moment.

D’abord à Shanti Sadhana Trust, centre de spiritualité franciscaine tenu par les capucins qui nous a accueillis au début de notre séjour et après dans le Centre Ashirvad des Jésuites.

Notre frère Alphonse, de la fraternité de Bangalore et responsable de l’Inde a été l’ange gardien de notre équipe, se préoccupant toujours pour nous : transport, nécessité de soins, contacts…

Merci Alphonse ! Et merci aux frères de l’Inde !

Dans le travail de chaque jour pour préparer l’assemblée nous avons mis en valeur les réalités de tous les continents : le fonctionnement des fraternités, les assemblées continentales, le mois de Nazareth, les joies et les problèmes et les défis de tant de frères de par le monde.

Mark a présenté un rapport financier de la fraternité et a proposé un budget pour la prochaine assemblée.

Nous l’enverrons aux responsables.

Nous attendons de toutes les régions votre contribution financière pour aider d’autres frères pour leur voyage aux Philippines.

Nous avons réalisé le programme complet et l’horaire de l’assemblée, heure par heure et jour après jour.

Avec la méthodologie et les personnes responsables pour chaque activité.

Cela n’a pas été un travail difficile parce que nous avons travaillé en équipe en gardant clairement l’objectif de l’assemblée mondiale : approfondir et actualiser l’identité missionnaire des prêtres diocésains inspirés par le témoignage de Charles de FOUCAULD, contemplatif et porteur de la Bonne nouvelle de Jésus pour tous.

Le questionnaire de Bangalore, formulé il y a plus d’un an, n’a pas reçu beaucoup de réponses.

Beaucoup de pays n’ont pas répondu.

Nous pensons que c’est la tâche des responsables régionaux de motiver tous les frères dans cette préparation.

C’est pour cela qu’au mois de Mars nous allons relancer le questionnaire pour que nous puissions travailler par groupes continentaux lors de l’assemblée mondiale.

De sorte que notre réflexion soit le fruit de la majorité et non seulement de quelques-uns.

La grande différence sociale et ecclésiale entre nos continents nous encourage à sentir avec plus de force que le message de fraternité universelle de Charles de FOUCAULD nous guide tous ensemble sur notre chemin.

Nous avons évoqué les profonds défis qui se présentent à nous : les fondamentalismes qui sont présents dans le monde et à l’intérieur de l’Église, la manque de dialogue politique et interreligieux avec les musulmans, en Europe, en Asie et en Afrique, les menaces d’un conflit nucléaire, l’augmentation de la pauvreté dans de nombreux pays à cause de gouvernements corrompus, l’exploitation des travailleurs par les multinationales, la dégradation de la planète, la violence faite aux femmes, le drame des réfugiés…tout cela ne peut pas nous laisser dans l’indifférence !

Charles de FOUCAULD et notre Pape François nous encouragent à prendre au sérieux une posture prophétique au cœur de cette humanité blessée et souffrante.

Notre assemblée des Philippines est un point fort en faveur de la paix.

Une Église appelée à sortir d’elle-même envoyée aux périphéries.

C’est pour cela que nous voulons approfondir le sens missionnaire de notre ministère et favoriser une culture de l’espérance.

A Bangalore nous avons partagé comme famille de Charles de FOUCAULD des moments de prière et de rencontre avec les petites sœurs de Jésus, des membres de la fraternité séculière, des petits frères et autres frères de l’Évangile.

Nous nous sommes sentis de la même famille avec ces hommes et ces femmes avec qui nous partageons un chemin en commun.

Nous avons visité l’archevêque de Bangalore Bernard MORAS qui nous a permis de connaître les réalités du diocèse. Nous avons eu des contacts avec des membres du clergé diocésain dans quelques paroisses.

Nous soulignons l’Importance de notre rencontre avec les fraternités sacerdotales de Bangalore, dans l’Eucharistie, le dialogue et les repas partagés.

Comme équipe internationale, nous avons vécu une vie de fraternité dans la prière, l’adoration et l’Eucharistie. Mark a animé ce service.

Aussi ce travail commun de préparation de l’assemblée nous a demandé beaucoup de temps.

C’est un signe de fraternité d’être à l’écoute les uns des autres, de nous soutenir et de nous aider mutuellement.

Cela a été vécu avec la joie de servir tous les frères de la fraternité.

La pollution, le bruit des rues de Bangalore avec une densité de trafic impressionnant, les six millions d’êtres humains habitant cette ville…Nous laisser servir et aimer par Alphonse avec les mille détails de la vie quotidienne…C’est ainsi que nous avons vécu notre Nazareth commun qui nous a fait sortir de notre confort habituel…

 

Merci de nouveau aux frères de l’Inde.

Au mois de Mars vous recevrez le questionnaire des Philippines mis à jour (qui sera présent aussi sur notre site) avec la lettre d’invitation et le bulletin d’inscription.

Durant toute cette année il y aura plusieurs communications aux responsables régionaux pour que notre assemblée aux Philippines poursuive l’objectif que nous nous sommes fixé.

Nous vous communiquons avec joie que la nouvelle fraternité d’HaÏti a été acceptée comme fraternité sacerdotale après deux années de temps probatoire.

Bienvenue à Jonas notre frère d’Haïti !

Nous sommes aussi en contact avec un prêtre du Venezuela pour la création d’une nouvelle fraternité dans ce pays…

Avec beaucoup d’espérance et de joie nous, équipe internationale, déployons nos efforts pour que cette année de préparation soit un travail de tous, pour le bien de chaque personne, de la fraternité, de l’Église et des gens qui nous accompagnent ou que nous accompagnons.

C’est notre mission de porter et de rencontrer Jésus dans le style de Nazareth, contemplatif et missionnaire.

A partir de ce moment tous ensemble nous devons nous sentir engagés dans ce travail, les frères âgés ou malades avec leur prière, les plus actifs avec leur ministère. Merci.

Tous nous apprenons de tous et nous n’avons qu’un seul maître : Jésus.

Merci de nouveau aux frères de l’Inde !

Et merci aussi aux frères des Philippines pour le « oui » qui nous permet de célébrer aux Philippines notre prochaine assemblée mondiale !

Un grand « abrazo » de vos frères :

Mark, Mauricio, Aurelio et Jean-François

Bangalore, Inde, 17 Janvier 2018

 

 

PDF: Lettre de Bangalore, équipe inter, 17 Janvier 2018, fr

LETTRE DE KANSAS CITY, EQUIPE INTERNATIONALE

LETTRE DE KANSAS CITY
EQUIPE INTERNATIONALE

FRATERNITE SACERDOTALE JESUS CARITAS
27 OCTOBRE 2016

Chers frères,

nous avons commencé notre rencontre de l’équipe internationale en faisant mémoire en particulier de Tony PHILPOT qui fut notre responsable international et de nos frères décédés cette année Giuseppe COLAVERO et Hermann STEINER.

Tous nos frères du monde entier ont tenu leur place dans notre prière, nos pensées et notre cœur.

kansas-2016-001Le premier thème fut consacré à une révision de vie fraternelle : nous avons partagé ce qui s’est passé pour chacun de nous et ce que nous avons vécu depuis notre dernière rencontre à Perin, dans la maison d’Aurelio en Espagne.

Ces journées à Kansas City ont été très riches en contacts et en convivialité avec les gens des trois paroisses de Mark : les divers groupes de laïcs, les religieux et les religieuses, les étudiants des différentes écoles qui rassemblent une grande diversité ethnique et culturelle. Cette proximité avec les paroissiens du Père Mark nous a rappelé ce qu’est la vie quotidienne de Nazareth. Nous avons vécu un partage avec les « petits » qui nous a rappelé que nous aussi nous sommes des pauvres. Merci, Mark, pour tout ce travail et l’accueil qui nous ont permis ces rencontres.

kansas-2016-002Nous avons aussi rencontré les frères des fraternités des Etats Unis, réunis en Conseil national le 25 octobre à Kansas et avons partagé avec Jerry, Joe, Greg, Ron, John et Bob le temps d’adoration, la célébration de l’Eucharistie et le dîner. Nous nous sommes sentis en proximité et en amitié.

Nous avons aussi été touchés par la souffrance de Tom, un frère prêtre de la fraternité et qui fait partie de l’équipe de Mark, âgé de 85 ans, qui, durant notre séjour, a été agressé et dépouillé de ses biens à l’entrée du presbytère. Il reprend des forces à l’hôpital.

kansas-2016-003Le lieu où nous avons travaillé s’appelle le « Sanctuaire de l’Espérance ». C’est un lieu de retraite qui nous a permis de vivre en fraternité et de travailler ensemble les thèmes que nous avions fixés sur notre ordre du jour. Cette maison a constitué pour nous un bon cadre pour vivre la fraternité dans un climat de prière et de travail. La liturgie des heures, l’adoration, la célébration de l’Eucharistie et une demie journée de désert nous ont rendus plus proches de Dieu et de chacun de vous.

kansas-2016-004L’objectif de notre rencontre était, comme fraternité, de prendre le pouls de la vie des diverses réalités vécues dans chaque continent. Nous nous sommes interrogés sur la manière d’ouvrir un dialogue interculturel et interreligieux face aux défis que nous vivons comme personnes, fraternités, églises, dans ce monde menacé et agressé par les fondamentalismes, le terrorisme, les crises politiques en de nombreux pays, la faiblesse des gouvernements et la montée des mouvements populistes : tout ce qui amène nos sociétés à se replier sur leurs peurs face à ceux qui viennent d’ailleurs et en particulier les réfugiés.

Nous avons fait la relecture des assemblées continentales qui se sont déroulées cette année : La première, l’assemblée panaméricaine à Cuernavaca et la seconde, l’assemblée de l’Asie à Cebu aux Philippines. Nous avons aussi évoqué la prochaine assemblée européenne qui, se tiendra en Pologne en Juillet 2017.

kansas-2016-005Nous avons reçu et étudié toutes les propositions et les appels adressés à l’équipe internationale : spécialement tout ce qui concerne le développement des fraternités, la vie que nous menons comme prêtres diocésains, disciples de Charles de Foucauld, attachés à son charisme missionnaire, manifesté surtout dans les dernières années de sa vie, et qui rejoint les appels actuels du Pape François à « sortir vers les périphéries ».

De toutes ces réflexions et de ces dialogues, nous pouvons vous annoncer que le thème de la prochaine assemblée mondiale de la fraternité sacerdotale Jesus Caritas à Bangalore en Inde entre le 15 et le 30 janvier 2019 sera le suivant :

PRÊTRES DIOCESAINS ET MISSIONNAIRES AUJOURD’HUI INSPIRÉS PAR LE TEMOIGNAGE DE CHARLES DE FOUCAULD

kansas-2016-006Nous avons élaboré un questionnaire adressé à toutes les fraternités du monde qui sera envoyé aux responsables régionaux et publié sur notre site www.iesuscaritas.org.

Nous avons pris en considération les propositions de l’Assemblée Panaméricaine qui nous ont éclairés dans ce contexte.

Nous constatons que certains ont pu enfermer Charles de Foucauld dans un modèle monastique qui n’est pas conforme à notre identité de prêtres diocésains. Dans cette perspective, nous cherchons à développer une identité faite d’un esprit missionnaire et contemplatif, familier des « gens des rues », en dialogue avec les musulmans, et en proximité des gens au milieu desquels nous vivons dans l’esprit de Nazareth. Ceci implique une Eglise en mission qui « sort à la rencontre de l’autre », une Eglise qui prend la figure du bon samaritain qui descend de sa monture pour prendre soin des plus démunis, de ceux qui sont abandonnés, sans espérance et qui, dans la ligne des intuitions du frère Charles noue sans cesse le dialogue avec les gens des autres religions, des autres cultures, des autres sociétés.

kansas-2016-007Nous avons pris en compte la nécessité de créer un Directoire du Mois de Nazareth qui puisse contribuer au développement et à la vie des fraternités. Pour cela, nous avons fait appel à la collaboration de trois frères qui ont accepté ce travail. Ils vont se réunir et former une petite fraternité en Février 2017 en Espagne. Il s’agit de Manuel POZO (Espagne), Fernando TAPIA (Chili, responsable continental pour les fraternités en Amérique) et Jean-Michel BORTHEIRIE (France). Merci à eux pour ce service rendu à la Fraternité. Ce document devra être approuvé à l’Assemblée mondiale de Bangalore. A cet effet, il sera nécessaire de rassembler les rapports écrits faisant référence à des expériences concrètes et aux réflexions exprimées lors de la dernière assemblée de Poissy.

kansas-2016-008Nous avons recueilli les échos des différents événements dans la monde à l’occasion du centenaire de la Pâques du Frère Charles, dans les fraternités locales, dans de nombreux pays, en lien avec toute la famille spirituelle de Charles de Foucauld (laïcs, religieux et religieuses, communautés diverses). Cela a été pour nous source de joie et de paix. De même, la nomination de membres de la fraternité sacerdotale en Asie comme cardinaux par le Pape François, au Myanmar et en Malaisie nous a remplis de joie et de force.

Mark nous a présenté la balance économique de la Fraternité mondiale. Merci aux fraternités qui apportent leur contribution chaque année. Dans cette perspective, nous invitons les fraternités qui n’ont pas encore participé à ce partage, de faire un effort pour maintenir entre tous ce qui est à tous. Ce sera un témoignage de leur participation à cette fraternité universelle que nous voulons promouvoir. Merci. En ce moment, nous avons le projet de préparer un budget en vue de la prochaine Assemblée en Inde.

La prochaine rencontre de notre équipe internationale se tiendra à Bangalore en Janvier 2018, pour préparer concrètement sur le terrain, une année avant, cette Assemblée mondiale qui rassemblera tout ce que les frères du monde entier veulent dire, proposer et soutenir pour notre fraternité. Nous nous efforcerons d’être le plus concrets possible dans les réflexions et les conclusions que nous adopterons.

kansas-2016-009Nous voulons vous dire encore une fois l’actualité brûlante de la mission de notre fraternité sacerdotale Jesus Caritas  : Face aux grandes interrogations et défis de notre monde, dans ces situations où l’avenir semble incertain et où, dans ce contexte, le Pape François, comme Pasteur et homme de Dieu, nous trace des lignes pastorales et spirituelles si précises et parfois qui rencontrent des résistances, nous voulons redire que le charisme de Charles de Foucauld continue son chemin, à travers nos fraternités et nos propres vies de prêtres : chemin de rencontres et de dialogues entre personnes et peuples différents, habités par l’Esprit de Jésus de Nazareth, sans réserve, sans peur, sans nous évader de nos responsabilités, avec la même liberté, la même créativité et avec une confiance sans limite.

Pour tout ce beau chemin, nous nous confions à vous, à votre prière, à votre cœur largement ouvert et nous vous envoyons un grand « abrazo » sincère et fraternel.

kansas-2016-010Emmanuel, Jean-François, Félix, Mark, Mauricio et Aurelio
Sanctuaire de l’Espérance, Kansas City K.. USA , le 27 Octobre 2016.

PDF: lettre-de-kansas-city-27-octobre-2016-fr

ÉQUIPE INTERNATIONALE, KANSAS 2016

kansas_2016_01Du 17 au 27 octobre notre équipe internationale de la fraternité sacerdotale Iesus Caritas nous allons faire notre rencontre à Kansas City, États Unis, accueillis par Mark.

Le travail sont les thèmes de la fraternité que nous portons sur l’ordre du jour et tous les frères et les fraternités à notre bureau, nos prières et nos cœurs.

Priez aussi pour nous et pour les frères malades ou avec des difficultés; par les frères de tous les continents; les nouvelles Fraternités et les projets que nous avons à visage. Merci à chacune et chacun d’entre vous. Jésus nous bénisse à tous et le frère Charles nous donne de la lumière dans notre chemin.

kansas_2016_02PDF: equipe-internationale-kansas-2016-fr

PISTES POUR LA RÉUNION DES RESPONSABLES DES FRATERNITÉS DE CHARLES DE FOUCAULD, CASTELFRANCO, ITALIE, AVRIL 2015

Fraternité Sacerdotale Iesus Caritas

Rencontre des responsables des fraternités Charles de FOUCAULD

CASTELFRANCO, Italie, avril 2015

Thème: CHARLES DE FOUCAULD, LE PRIANT ET LE TRAVAILLEUR, QUELLE INTERPELLATION POUR NOUS AUJOURD’HUI?

PISTES (envoyer les réponses à Aurelio jusque le 1er Janvier 2015, merci)

1.- Chaque branche et chaque personne a une manière de vivre le travail… Comment chaque branche vit le travail dans les différents contextes? Quel en est le sens?

2.- (Optionnel) Qui suis-je quand je en suis plus dans ma profession, quand je suis retraité, en chômage, malade…?

3.- Pour nous, quel est le lien entre le travail et la prière?

4.- Comment la prière et le travail construisent nos fraternités, chacun et chacune d’entre nous? Dans quel sens sont-ils l’expression de notre incarnation?

PDF: Castelfranco_2015_esp_fr_deut_por_eng_ital

ÉQUIPE INTERNATIONALE, SEPTEMBRE 2014

Chers frères,
Manahona! Comment ça va! Salema! Bonjoir!

madagascar1Nous voulons partager notre joie de former une fraternité tout en étant des personnes très différentes accueillies par Félix à Madagascar et nous désirons présenter notre expérience de travail à Antananarivo et Mahajanga. En commençant par ce que nous avons vécu avec les petites sœurs de l’Évangile dans un quartier périphérique de la capitale, puis dans la rencontre avec la fraternité sacerdotale malgache à Amborovy, et en partageant avec eux la clôture de la rencontre nationale des familles Charles de FOUCAULD.

madagascar2L’adoration, la célébration et l’ouverture du cœur a permis aux autres de lire en nous, comme nous en eux. Et finalement tout cela a rendu possible que nous nous sentions comme une fraternité au Carmel de Amborovy, où les sœurs carmélitaines nous ont accueillis comme en famille. Grâce à Félix nous avons pu vivre ces jours comme à « Nazareth », très proches des gens qui chaque jour nous ont fait cadeau de leur salutation et de leur sourire.

madagascar3Le message du pape François a été présent dans notre rencontre et nous a aidé à mettre en valeur la Parole de Dieu comme animatrice de notre fraternité, prenant en compte pour 2015 le 50ème anniversaire de la constitution Dei Verbum.

Nous avons fait une révision de la vie des fraternités sur les 5 continents (la fraternité madagascar4sacerdotale existe dan 43 pays) où le charisme et le message de fraternité universelle du Frère Charles est accueilli comme un évangile que nous pouvons respirer. Nous soulignons la requête des fraternités d’Asie pour une coordination et une communication chaque fois meilleure :

– le Mois de Nazareth en France, au Brésil, au Chili, au Cameroun et en Irlande, durant cette année, est une bonne nouvelle constante que l’on ne peut pas mettre dans un classeur.

madagascar6L’appel au dialogue avec l’islam en Europe, Afrique et Asie : un seul Père qui veut l’entente entre tous ses enfants et qui ne veut pas être cause de séparation ni de conflits ; nous espérons que la prochaine rencontre de juillet 2015 à Viviers (France) coordonnée par Jean-François pour les prêtres en relation avec les musulmans, sera de grande aide pour unir et non disperser ou séparer.

madagascar5Nous remarquons les problèmes de communication qui se posent, que ce soit à cause de grandes distances entre certains pays, ou à cause de la surcharge de travail des frères. madagascar7Nous voulons que notre site à l’Internet, « iesuscaritas.org » soit le point de rencontre de tous pour communiquer pratiquement et rapidement et nous désirons que tout document à propos du Frère Charles soit partagé entre nous ; nous nous réjouissons pour tout le vécu des assemblées à Colorado Springs aux États Unis, Kribi au Cameroun et Vérone en Italie. Nous accueillons les bonnes impressions et la joie des frères dans ces rencontres.

La reconnaissance de notre fraternité sacerdotale selon le droit pontifical se rapproche et nous espérons de bons résultats de notre rencontre avec la Congrégation du Clergé grâce à des prêtres proches de la fraternité.

madagascar8Pour le centenaire de la Pâque du frère Charles, nous ne proposons pas un critère général de célébration car nous savons qu’en chaque continent, pays, diocèse, paroisse ou fraternité locale on est en train d’organiser l’événement comme en famille. Tout doit être une fête dans le style de Nazareth, en partageant avec les plus humbles, loin d’expressions de triomphe ou de grandeur.

Nous avons fait un bilan de nos finances : l’équilibre de la caisse internationale reste fragile. Nous rappelons aux différents pays que la fraternité c’est aussi partager nos biens pour aider spécialement au développement du Mois de Nazareth et des assemblées en Asie, Afrique et Amérique. De même pour que que la présence de l’équipe internationale soit assurée par la participation d’un de ses membres, ou encore pour réaliser notre rencontre annuelle, nous avons besoin de votre soutien. Merci de votre générosité, nous apprécions beaucoup cet effort de partage.

Il y a trois appels important que nous percevons dans nos vies à travers le spécifique de notre fraternité sacerdotale: le jour de désert comme temps d’écoute, dépouillés de tout, comme une de nos priorités mensuelles.

madagascar9Ensuite la révision de vie comme moment contemplatif de la vie des frères, de leurs sentiments, projets, problèmes, de sa vie spirituelle, comme eux aussi nous regardent et nous aident;

et aussi l’engagement de chaque fraternité pour progresser dans l’appui mutuel comme une famille est capable de s’entraider dans le quotidien. Nous ne pouvons pas nous comporter comme un groupe qui vivrait une spiritualité désincarnée. Nous sommes toujours appelés à partager un projet, un travail d’équipe, un engagement actif face aux problèmes humains et sociaux.

Nous croyons que cela fait partie du rêve de Frère Charles en lien avec Jésus crucifié et ressuscité, présent en chaque homme ou femme. Nous croyons qu’en chacune de nos vies, Jésus nous contemple et nous aime comme nous le contemplons et l’aimons dans l’adoration quotidienne de l’Eucharistie.

Nous fixons notre prochaine réunion en Espagne dans la maison d’Aurelio, du 20 au 29 octobre 2015. Nous commençons déjà à préparer notre cœur et notre sac à dos.

madagascar10Une grande accolade de toute l’équipe qui compte sur votre appui dans la prière.

Jean François,Emmanuel ,Félix, Marc, Mauricio et Aurelio

Amborovy, Madagascar, le 11 septembre 2014, le jour de notre retour.

PDF: LETTRE D’AMBOROVY, équipe internationale, 2014, français