Canonisation du frère Charles. Équipe International. Décembre 2021

CANONISATION DU FRÈRE CHARLES : UNE JOIE ET UN ENGAGEMENT

Lettre de l’équipe internationale aux frères du monde entier.

Chers frères,

La nouvelle tant attendue est enfin arrivée : le pape François canonisera le frère Charles le 15 mai 2022 à Rome, avec six autres bienheureux. Cette nouvelle nous a remplis de joie tous ceux d’entre nous qui sont inspirés par sa spiritualité : laïcs, religieux et religieuses, diacres, évêques et prêtres.

Le Concile Vatican II dit que «l’Esprit habite dans l’Église et dans le cœur des fidèles comme dans un temple… il équipe et dirige l’Eglise grâce à la diversité des dons hiérarchiques et charismatiques, il l’orne de ses fruits (…). Par la vertu de l’Évangile, il rajeunit l’Eglise et la renouvelle sans cesse, l’acheminant à l’union parfaite avec son Époux.

Fr. Charles fut un instrument docile à l’action de l’Esprit Saint, il s’est laissé guider par Lui avec passion et une grande liberté intérieure, cherchant toujours à faire la volonté du Père. N’oublions pas qu’il priait le « Veni Creator » trois fois par jour. Poussé par l’Esprit vers la vie monastique, il fut serviteur des Clarisses de Nazareth, accepta d’être ordonné prêtre diocésain et fut missionnaire parmi les musulmans « s’identifiant avec les derniers, les abandonnés, au fond du désert africain ».

Sans le vouloir, Charles de Foucauld a profondément renouvelé la vie religieuse et sacerdotale, à partir d’une imitation radicale de Jésus de Nazareth : obéissance absolue au Père et abandon confiant entre ses mains, pauvreté dans son mode de vie et son engagement avec les plus vulnérables, recherche active des périphéries où l’Evangile n’avait jamais été annoncé, devenant frère de tous, comme chemin privilégié d’évangélisation.

Son influence s’est répandue dans toute l’Église, en particulier en Amérique latine et dans les Caraïbes, donnant naissance à une « Église pauvre et pour les pauvres », comme l’a déclaré le pape François aux journalistes après avoir reçu son ministère pétrinien. Une Église missionnaire, mise en mouvement par la miséricorde, qui part à la recherche des personnes pour leur offrir la perle de l’Évangile. Une Église martyre qui croit en la fécondité du grain de blé jeté en terre, qui meurt et qui porte beaucoup de fruits. Une Église qui, avec des hommes et des femmes d’autres religions et des non-croyants, cherche des voies de fraternité et d’amitié pour vaincre la violence et surmonter les injustices.

Le témoignage de Fr. Charles est aujourd’hui plus valable que jamais et peut être un phare inspirant et éclairant pour l’Église universelle, pour promouvoir la réforme profonde que le Pape François conduit dans le Peuple de Dieu. Ce n’est donc pas un hasard s’il achève son encyclique Fratelli Tutti, en évoquant le Frère Charles comme sa principale figure d’inspiration.

Pour nous, prêtres d’IESUS CARITAS, cette canonisation n’est pas seulement un don, mais aussi un appel à collaborer plus activement dans le processus de renouvellement de l’Église que l’Esprit Saint fait en elle, à travers le Pape François, à partir de notre fidélité toujours croissante au charisme de Fr. Charles.

C’est aussi un engagement à faire connaître la vie du nouveau saint aux séminaristes et aux prêtres pour qu’ils puissent l’avoir comme une figure inspirante de leur ministère d’évangélisation, dans une culture de plus en plus éloignée des valeurs de l’Évangile et indifférente aux souffrances des pauvres et des déclassés.

Les laïcs de notre Famille spirituelle attendent également avec impatience notre proximité afin d’approfondir le témoignage et les écrits du Fr. Charles, ce qui leur permettra de se joindre activement à la « transformation missionnaire de l’Église » promue par le Pape François.

Chers frères, nous vous demandons de saisir, avec une énergie renouvelée et une ferme détermination, toutes les opportunités et ne laissions pas passer ce temps de grâce autour du 15 mai ! Pendant quelque temps, Charles de Foucauld sera sous les feux de la rampe tant des religieux que du grand public. Organiser des conférences, écrire des articles dans des magazines de l’Église et des journaux séculiers, organiser des rencontres avec des jeunes, parler avec nos évêques et faire preuve de créativité pour faire connaître et féconder le don que nous avons découvert sur le chemin de frère Charles. D’abord et avant tout, nous devons raviver notre engagement à marcher ensemble dans la spiritualité foucauldienne, en particulier à travers nos échanges personnels au sein de nos fraternités locales.

Enfin, nous vous souhaitons à tous un Noël béni. Tout comme l’Emmanuel est venu sous la forme d’un petit enfant dans une crèche avec Marie et Joseph, qu’il embrasse toutes les familles qui sont en marge « que la pandémie a marginalisées encore plus », avec leurs dons de joie, de tendresse et d’espérance renouvelée. Que le Dieu de Lumière continue de briller dans les systèmes, les structures et les relations de notre monde d’aujourd’hui, empêtrés dans le mensonge et l’indifférence. Avec les trois Mages, soyons le Peuple Synodal de Dieu, marchant ensemble et nous écoutant les uns les autres comme des frères et sœurs qui cherchent la Naissance d’un nouveau commencement.

Eric, Honoré, Matthias, Tony et Fernando
Équipe internationale IESUS CARITAS.

Décembre 2021.

PDF: Canonisation du frère Charles. Équipe International. Décembre 2021 fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.