Lettre de l’équipe internationale, Assemblée asiatique, octobre 2019

DES FRATERNITÉS EN MISSION

« Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla ; ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu’une âme » (Act 4, 31-32).

Frères bien-aimés,

En solidarité avec les évêques réunis pour le Synode de l’Amazonie, nous, vos frères de l’équipe internationale – sans Tony, car malheureusement il n’a pas pu obtenir le visa- nous sommes réunis dans cet endroit magnifique et calme, appelé Maison de retraite du Sacré-Cœur de Marie de Mirinae. Elle se situe dans une vallée entourée de collines aux arbres colorés à l’automne. Nous nous sommes réunis avec 14 frères de 4 pays d’Asie lors de leur Assemblée continentale du 11 au 18 octobre 2019. La beauté de l’endroit nous parlait profondément de notre aspiration à la paix et au repos pour rafraîchir nos corps fatigués, chargés du bruit et des fardeaux du ministère. Notre adoration quotidienne, notre célébration eucharistique, notre partage de l’Évangile et notre journée du désert sont devenus des rencontres chaleureuses avec Jésus et avec nous-mêmes. Pendant notre séjour, nous avons apprécié la cuisine coréenne et l’hospitalité de la jeune et dynamique communauté des sœurs du Sacré-Cœur de Marie.

L’Assemblée de Cebu avait confié à nos fraternités des appels et des défis. Ces appels ont été ressentis dans trois domaines de notre vie : nos sociétés, nos Églises et nos fraternités. Tenant compte de ces appels et des résultats de notre réflexion et de notre discernement sur les réalités de nos fraternités, nous voudrions vous inviter à devenir des promoteurs de fraternité. Nous pensons que construire la fraternité et la vivre comme un don de Dieu nous mènera à vivre une mission de fraternité avec nos frères prêtres, dans nos églises et nos sociétés.

Gratitude et soin pour nos frères aînés

« Plantés dans la maison de l’Éternel, ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu ;
ils portent encore des fruits dans la vieillesse, ils sont pleins de sève et verdoyants, » (Ps 92, 13-14).

En contemplant la réalité de nos fraternités à Cebu, nous avons constaté que les membres des fraternités occidentales diminuaient ou vieillissaient. Vieillir est un processus de croissance, un don de Dieu. Nos frères aînés sont donc des cadeaux précieux pour nos fraternités. Ils ont vieilli dans la fraternité avec fidélité, ce sont des vétérans en fraternité. Nous voudrions leur exprimer notre profonde gratitude pour leur présence parmi nous. Vous êtes les canaux par lesquels Jésus a conduit chacun de nous dans les belles fraternités de Jesus Caritas.

Alors que beaucoup d’entre vous parcouraient le monde pour proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus sur les traces de Frère Charles et en tant que prêtres fidei donum, vous avez amené les fraternités de Jesus Caritas en Amérique, en Asie et en Afrique. Malgré le fardeau de votre âge, vous êtes nombreux à faire des efforts extraordinaires pour participer aux réunions de fraternité autant que vous le pouvez. Votre fidélité est un exemple à imiter.

Chers frères aînés, nous souhaitons vous assurer que nous apprécions hautement votre présence parmi nous. Nous désirons vous écouter et apprendre de votre sagesse et de votre expérience de fraternité. Nous comptons également sur vos fidèles prières pour pouvoir vivre la fraternité. Alors que vos forces diminuent, nous nous joignons à vous dans la prière d’abandon de Frère Charles pour demander la grâce d’un abandon total à l’amour de Dieu.

Nous nous invitons tous à accorder plus d’attention à nos frères aînés: leur rendre visite, les tenir informés de la vie des fraternités, célébrer leurs anniversaires de naissance et d’ordination sacerdotale, partager leurs joies et leurs peines, etc. Bon nombre d’entre nous le font déjà bien et nous les encourageons à continuer ce service de soins attentifs.

Enrichis de l’enthousiasme et de la vitalité de jeunes frères

« Que personne ne méprise ta jeunesse ; mais sois un modèle pour les fidèles,
en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté » (1 Tm 4, 12).

Dans de nombreux pays, principalement en Asie et en Afrique, nos fraternités accueillent de nouveaux membres. De jeunes prêtres se joignent à nous pour marcher sur les traces de frère Charles. Leur arrivée remplit nos cœurs de bonheur et de gratitude envers Dieu, car nos fraternités se renouvellent avec leur vitalité et leur enthousiasme juvéniles. C’est un signe évident que l’expérience spirituelle de frère Charles est toujours très pertinente et fascinante.

Ce don de nouveaux et jeunes membres est une grande grâce, mais aussi un défi. Tout d’abord, nous devons les accueillir sincèrement et ouvrir notre cœur à leurs profondes aspirations. Nous sommes également invités à faire de nos fraternités des lieux où ils peuvent bénéficier du soutien fraternel des frères aînés. Nous avons le délicat devoir de prendre soin d’eux et de les aider à vivre la transition souvent difficile entre la vie protégée du Grand Séminaire et les grands défis de leur vie sacerdotale débutante. Ils ont besoin de trouver parmi nous de doux et gentils mentors.

L’arrivée de nouveaux membres dans nos fraternités est un don de Dieu, mais notre témoignage de vie et notre désir d’avoir de nouveaux frères comptent. Au Brésil, nos frères ont organisé de nombreuses activités afin de permettre aux grands séminaristes de découvrir la beauté et la pertinence de l’expérience spirituelle de frère Charles. De telles expériences de partage de ce que nous vivons et d’invitation de nouveaux membres doivent être promues dans nos fraternités.

Nous croyons que nos fraternités sont des précieux dons de Dieu que nous ne pouvons pas garder pour nous-mêmes. Notre conviction que la fraternité Jésus Caritas peut nous aider à devenir de bons prêtres diocésains doit être partagée.

Dans les Églises où les prêtres viennent de différentes parties du monde pour accomplir un service pastoral ou pour étudier nous invitons nos fraternités à leur montrer une hospitalité particulière. Parmi eux, les prêtres appartenant aux fraternités Jesus Caritas doivent être intégrés dans nos fraternités. Ne manquons pas cette occasion de vivre une fraternité universelle avec nos frères prêtres. Nous vous invitons, frères, à être les premiers à aller vers eux pour leur offrir notre amour fraternel.

“Jamais arrière”, mais fidélité et persévérance

« Je connais tes œuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service,ta constance,
et tes dernières œuvres plus nombreuses que les premières » (Ap 2, 19).

L’Assemblée de Cebu a révélé que dans bon nombre de nos fraternités, nous manquons de fidélité aux moyens principaux de notre croissance spirituelle. Nous ne saurions trop souligner l’importance et la nécessité de l’adoration eucharistique quotidienne, de la journée mensuelle du désert, de la révision de vie, des réunions mensuelles et du partage de l’Évangile pour notre croissance spirituelle. Nous voudrions remercier et féliciter tous les frères et fraternités qui sont très fidèles à ces moyens importants de croissance spirituelle. Chers frères, nous vous encourageons à avancer avec une telle fidélité qui est une bénédiction pour nous tous.

Quant à vous nos frères qui luttez pour être fidèles, nous vous exhortons à ne jamais abandonner le peu que vous faites. La devise de la famille de frère Charles était : «Jamais arrière». Il disait que lorsque nous allons pour faire quelque chose, nous ne devons jamais revenir sans l’avoir fait. Avec son esprit et son exemple de détermination, nous pourrons parvenir un jour à une fidélité parfaite. Par conséquent, que personne n’abandonne ce qu’il est déjà en train de faire!

En raison des grandes distances, de l’isolement et du manque de moyens financiers, de nombreux frères ne peuvent pas participer régulièrement aux rencontres de fraternité. Comme il est difficile de profiter des moyens de croissance spirituelle sans cette participation régulière aux rencontres de fraternité, nous vous exhortons, chers frères, à faire preuve de plus de créativité dans cette situation. Dans les endroits où il n’est pas possible de rencontrer des prêtres, vivre la fraternité avec les autres membres de la famille spirituelle de frère Charles est non seulement une fructueuse alternative, mais aussi une précieuse opportunité.

La fraternité nous pousse à la mission

« Le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller » (Lc 10,1).

En tant que prêtres missionnaires diocésains sur les traces de Charles de Foucauld, notre mission a pour particularité de construire la fraternité, d’être des experts en amour fraternel et de devenir des frères universels. Utiliser les moyens spirituels disponibles dans nos fraternités Jesus Caritas pour favoriser notre croissance spirituelle est également une spécificité de notre mission. Prendre soin de notre vie spirituelle et grandir dans la sainteté est donc nécessaire à la fécondité de nos efforts missionnaires.

Après avoir longuement réfléchi à la mission lors de l’Assemblée de Cebu, nous souhaitons maintenant vous encourager dans vos engagements missionnaires respectifs. Nous vous invitons, lors de vos réunions et assemblées, à identifier les nombreuses activités missionnaires dans lesquelles vous êtes engagés. Le partage et la réflexion sur vos pratiques missionnaires, l’écoute de vos expériences et récits de mission vous enrichiront certainement et raviveront votre enthousiasme missionnaire.

Reconnaissance

Notre gratitude va à Philip et aux frères coréens pour leur chaleureuse hospitalité, à Arthur Charles pour ses services rendus aux frères asiatiques au cours des six dernières années et à la communauté de sœurs pour leur joie contagieuse de prendre soin de nos besoins. Nous sommes également reconnaissants aux petits frères et sœurs et aux membres de la fraternité laïque de leur visite et des cadeaux qu’ils nous ont préparés.

Maison de retraite de Gongju, Sacré-Cœur de Mary Merinae, vendredi 18 octobre 2019.

Eic LOSADA, Fernando TAPIA MIRANDA, Matthias KEIL et Honoré SAVADOGO
Vos frères de l’équipe internationale

PDF: Lettre de l’équipe internationale Corée du Sud Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.