Équipe Internationale

Lettre de Vernon

FRATERNITÉ SACERDOTALE JESUS CARITAS

ÉQUIPE INTERNATIONALE

LETTRE DE VERNON, JUILLET 2013

Chers frères,
nous terminons aujourd’hui notre 1er conseil international à Vernon (France), accueillis par Jean-François BERJONNEAU. Jean-François a vraiment fait le maximum pour nous, ainsi que François MARIN de la fraternité française, qui a été comme un « père » pour nous. Être avec François nous a permis de travailler encore plus en équipe, comme vous le verrez plus loin. En plus, Lionel, Cécile, Anne-Marie, Claire et Patrick nous ont « récompensés » avec une excellente cuisine. Hier, Michel PINCHON nous a reçu à Gouville pour le déjeuner, en compagnie de Jean-Louis RATTIER. Nous avons profité de son magnifique jardin pour un temps de réunion. Merci à nos frères et sœurs. Merci à l’équipe internationale précédente qui nous a préparé le chemin. Mauricio n’a pas pu venir en raison de ses responsabilités et de son travail aux J.M.J de Rio. Nous avons regretté son absence, mais nous savons que nous pouvons toujours compter sur lui. Merci également aux « sœurs de Jésus au Temple » qui nous ont donnés un lieu de réunion et ont logé Emmanuel et Mark.
À chaque instant nous nous sommes sentis « chez nous », heureux de former une équipe. Nous avons relu les conclusions de l’assemblée mondiale de Poissy où nous avons constaté que le centre de gravité se déplace au Sud, où il y a une majorité de jeunes avec un esprit missionnaire. Cela modifie les relations entre les fraternités du Nord et du Sud. Nous donnons de l’importance à la « Lettre de Paris », avec ses défis pour notre fraternité actuellement et en lien avec une église renouvelée dans son Espérance.
Notre rencontre tombe au moment des J.M.J de Rio guidées par le pape François. Nous sommes touchés aussi par l’accident de train en Espagne et préoccupés par la situation dans des pays comme la Syrie, l’Égypte, et la République Centre-Africaine où nos frères souffrent. Nous apprécions largement la lettre des évêques centre-africains avec leurs appels et dénonciations face à une situation générale d’injustice et d’atteinte aux droits de l’homme.

Dans notre travail, nous avons fait une évaluation par continent, prenant en compte les réalités des différents pays, et mettant en valeur le témoignage de nombreux frères, tout spécialement les plus anciens, qui peuvent nous enseigner beaucoup par leur vie selon l’évangile, à la suite de Jésus, dans la construction du Royaume. Ainsi nous sommes bien conscients de l’importance qu’il y a à visiter et à accompagner les fraternités, et cela par des membres de l’équipe internationale ou d’autres frères qui pourraient nous aider.
En regardant les prochaines dates des rencontres de la fraternité dans les continents, nous prenons en compte le Mois de Nazareth au Chili en Février 2014, en Juillet le mois de Nazareth au Cameroun pour l’Afrique et à la fin, la 1ère assemblée panafricaine en Juillet 2014, l’assemblée européenne en Italie (en 2016 ce sera en Pologne).
La première assemblée panaméricaine sera probablement en 2015 avec la coordination de Mark et de Mauricio et des responsables de toute l’Amérique. En avril 2015 la rencontre des délégués et des responsables de la famille « Charles de FOUCAULD » du monde entier en Italie, et en 2016 l’assemblée pour l’Asie aux Philippines et le mois de Nazareth probablement au Bangladesh.
Chaque fraternité doit être écoutée. Pour cela nous sentons la nécessité d’un site à l’internet, en continuité avec l’actuel, et où tous nous pourrions nous exprimer en diverses langues. Nous étudions cela avec intérêt.
Nous nous sommes sentis en union de prière avec vous, par les Laudes, l’adoration eucharistique chaque jour, la messe célébrée avec les gens des quartiers populaires de Vernon-Gamilly, en présence de ce Dieu qui nous aime et qui a fasciné Charles de FOUCAULD, l’invitant à vivre humblement, parmi les petits avec simplicité et disponibilité pour le Royaume. La prière a permis d’alléger notre plan de travail, qui est devenu ainsi « un cadeau fraternel » entre frères qui partagent un service commun de la fraternité et de l’Église.
Nous approchons de 2016, centenaire de la mort de frère Charles. Et déjà nous avons reçu des idées d’autres fraternités qui préparent cet anniversaire. Nous pensons que tout ce que nous pourrons faire devra sans doute être guidé par un esprit de simplicité, en montrant bien l’universalité du message de Charles de FOUCAULD et son actualité indiscutable pour l’Église d’aujourd’hui.
Son message renforce la fraternité universelle dans notre monde actuel avec ses crises, ses injustices et ses violences. Le frère Charles n’a pas été un gourou ni un leader spirituel : sa vie nous parle de Jésus, et ses intuitions aident les fraternités, les hommes et les femmes à mieux connaître Jésus, à cultiver l’amitié avec lui, à être avec les pauvres, à être pauvre soi-même et à lutter pour la justice et la paix.
Nous avons constaté l’importance d’un engagement plus fort (par fraternité ou personnellement) pour la journée mensuelle de désert, c’est un espace que Dieu nous donne pour grandir en l’écoutant. Si réellement nous faisons le désert, notre vie de prière grandira et nous serons plus forts face à la tentation d’une prière peu exigeante, de rites bien faits, et du devoir accompli. Dieu nous questionne toujours, et même si souvent nous ne savons que répondre, nous savons pour le moins que nous sommes dans ses mains. La fraternité ce n’est pas le simple partage d’une spiritualité, c’est un appel à cheminer ensemble à partir de nos vies, nos options et nos engagements pour un monde meilleur.
Jacques MIDY, Emmanuel DELETRAZ et Michel BECQUART nous ont montré l’appartement de Boulogne-Billancourt qui contient les archives de la fraternité. Ce fut très intéressant de connaître de près les communautés de la fraternité depuis 1951, les documents, les lettres, les photos, etc. Merci aux frères qui nous ont accueillis.
Grégoire CADOR, un frère français au Cameroun, nous a présenté les préparatifs du mois de Nazareth pour l’Afrique en juillet 2014 au Cameroun. A la fin de ce mois se réalisera la 1ère assemblée panafricaine. Grégoire est aussi le postulateur de la cause pour la béatification de Baba Simon. Il a fait le point sur l’avancée de ce dossier, lancé par la fraternité en Afrique.
Également, nous avons ouvert un nouveau compte bancaire qui devrait nous permettre de fonctionner plus facilement. Le but est de nous aider mutuellement, non seulement matériellement pour les fraternités qui manquent de moyens pour les assemblées continentales, les Mois de Nazareth…. mais aussi pour permettre de grandir. Nous avons réfléchi sur la façon de développer la solidarité mutuelle, matériellement, mais aussi dans notres relations, par les contacts directs, les visites, les communications. Prochainement les responsables régionaux recevront des informations sur le numéro du compte bancaire pour les cotisations. Nous encourageons les fraternités qui ne cotisent pas à faire un effort, et à partager, même si c’est un peu symbolique, avec les autres pays qui soutiennent économiquement la fraternité internationale, selon leurs possibilités.
Hier, dans la nuit, la ville de Vernon a subi une grêle digne d’un film de terreur. Tout le jardin, et une partie de la maison de François furent inondés et ainsi pendant plus d’une heure nous avons recueilli l’eau pour la rejeter dans la rue. A la fin, après avoir fait « ce travail manuel obligatoire », « un Nazareth » tombé du ciel, nous étions heureux de ce travail d’équipe, accompli dans la bonne humeur pour « la survie ».
En conclusion nous tenons à vous dire que c’est avec joie que nous assurons en tant que fraternité ce service pour le bien de tous, restant à votre disposition pour ce dont vous aurez besoin. Nous signalons notre unique moment de repos et de temps libre : « la visite des jardins du peintre Claude MONET et son musée » à Giverny. Véritablement un temps de contemplation. Nous gardons un souvenir ému et affectueux de beaucoup d’entre vous.
Recevez un « Abrazo » fraternel et sincère de vos frères de l’équipe internationale, ainsi que celui de notre frère Mauricio à Rio.

Jean François, Asi, Félix, Mark, Mauricio et Aurelio

Vernon, Normandie, France, 27 de Juillet de 2013

(Traduit par Jean-Louis RATTIER ; merci, Jean-Louis)

.
Résumé Travail à Vernon Mars 2014

RÉSUMÉ TRAVAIL FRATERNITÉ SACERDOTALE
IESUS CARITAS
VERNON, FRANCE, 3-7 MARS 2014
Jean François BERJONNEAU et Aurelio SANZ

Entre les jours 3 et 7 du mars nous sommes réunis à Vernon, chez François MARIN pour travailler à propos d’assez de sujets de la fraternité. Il y avait des sujets pendants qui requéraient notre attention ; nous avons été en contacte avec le reste de l’équipe internationale à travers du courrier électronique, et avec Grégoire CADOR, en Cameroun, et Arthur Charles, en Pakistan.
François nous a accueillis comme un père reçoit ses enfants et nous nous sommes sentis très bien et avec une bonne atmosphère de travail.
Aussi chez Jean Louis RATTIER, à Damville, nous partageons avec dépêche des fraternités d’Île de France-Normandie une après-midi d’échange fraternel de nos vies et le dîner. Jacques MIDY nous a offert un autre jour s’amitié et un déjeuner dans Saint Denis, Paris.
Nous célébrons chaque jour l’eucharistie chez François, sauve le Mercredi des Cendres dans l’église de Saint Marcel, proche de Vernon, et partageons après avec la communauté paroissiale une soupe et une pomme.
Merci à tous par l’affection et la fraternité montrées.

1 Nous avons fait une révision des dernières régions visitées (le Chili, l’Italie, le Mexique, le Burkina), de ses réussites et difficultés. Nous avons constaté dans le jeune clergé que l’esprit du frère Charles est très apprécié. Sa spiritualité est évaluée, mais nous croyons que sa dimension n’existe pas comme frère universel, son option par les derniers, son style Nazareth. Comment faire que les jeunes s’intéressent à la fraternité, à ces autres valeurs et la spiritualité du désert ? Parfois on admire seulement Charles de FOUCAULD comme un homme de prière.

2 Le proche Mois de Nazareth en juillet, au Cameroun, avec frères du Cameroun, Chad, le Madagascar, le Burkina et la République Centrafricaine, coordonné par Grégoire CADOR et Félix RAJAONARIVELO, ainsi que la Première Assemblée Panafricaine de la fraternité quand le Mois avait fini, nous a assez occupé une attention et un engagement. Jean François sera aussi entre le 7 juillet et le 4 août, et coordonnera la retraite.

3 Les fraternités du Maroc, de l’Algérie et de Tunis auront la première semaine de juillet une retraite à Rabat. Aurelio les accompagnera.
L’Irlande prépare le Mois de Nazareth en juillet, ouvert aux fraternités britanniques.
Pour l’Assemblée Nationale des fraternités des EEUU à Colorado Springs, entre le 28 juillet et le 1 août, il est probable qu’Emmanuel ASI accompagne. Si
non, Aurelio irait. Pour l’Assemblée Européenne de Vérone, en Italie, des 20 aux 27, sera-t-il Jean François qui devient présent, puisque la moitié des jours coïncide avec la retraite de la fraternité de l’Espagne.

4 La situation de la République Centrafricaine nous préoccupe sérieusement et les frères de là. Nous recevons des informations directes et invitons à prier de nouveau pour la paix et la compréhension entre les chrétiens et les musulmans. Il nous fait souffrir cela et en même temps expérimenter une certaine impuissance.

5 Spécialement, pour les activités de la fraternité à l’Afrique, en Asie, l’Amérique Latine, nous avons besoin d’une aide économique. Nous avons été dans le bureau de Societé Générale, où nous avons le compte l’équipe internationale, pour livrer 560 euro de la cote du Mexique, et faire le commerce avec l’agent chargé. Il est convenable que chaque région réalise tôt ses apports de l’année, selon ses possibilités, comme une manière de nous aider entre nous pour réaliser des assemblées, le Mois de Nazareth, les déplacements, etc.
Nous vous rappelons que le compte est :
30003 00863 00037263460 85
IBAN: FR76 30003 00863 00037263460 85
BIC: SOGEFRPP
(Societé Générale)
Nous voulons qu’il y ait annuellement une information pour tous les sujets d’économie, ainsi que un budget que réalise Mark MERTES.

6 Nous repassâmes les Mois de Nazareth réalisés dernièrement aux EEUU, la France, le Brésil et le Chili, et en étudiant les proches assemblées de l’Europe, de l’Afrique et de l’Amérique, avec les appels qui depuis chaque continent nous font ses réalités humaines, très différents les unes des autres, mais où elle est vivante l’universalité du charisme du frère Charles. Tout cela, avec la préparation de la proche rencontre de l’équipe internationale dans Amborovy, le Madagascar, des 2 aux 12 de septembre, de travail qui déjà allé en réalisant Félix dans son organisation, nous a fait approfondir dans la réalité de la fraternité dans notre Église et notre monde. Nous avons fait une relation des sujets à tracter à l’équipe internationale.

7 L’approbation canonique de la fraternité reste encore après le temps déjà passé de preuve. Nous vîmes une possibilité de contacts à Rome qu’ils nous ouvrent le chemin pour ce sujet bureaucratique, mais qui permettra qu’assez d’évêques donnent un pas dans ses diocèses à la constitution de fraternités. Jean François se chargera de réaliser les démarches.

8 Le conseil de l’Asie se trouve réuni ces jours à Manille, coordonné par Arthur Charles, et nous leur envoyons un courrier avec notre embrassade et opinions.

9 Nous considérons que la communication est entre nous très importante pour tous les frères. Dans six langues, la nouvelle page de la fraternité fonctionne déjà d’une manière expérimentale : www.iesuscaritas.org
À ce site nous voulons que tout le monde puisse s’exprimer, que toutes les activités et rencontres soient annoncées dans les régions. Il faut communiquer à Aurelio toujours ce qui est prévu pour l’indiquer dans la partie de “agenda” ou d’évènements. Il nous plairait que chaque régional ou délégué il fût d’une manière permanente dans un contact avec n’importe quel frère de l’équipe internationale pour cet objectif. Aussi on manque matériel dans chaque langue sur la biographie du frère Charles, le Directoire et les Statuts, et la réalité de la fraternité, ce qui est, ce que nous faisons, les clés de notre spiritualité … Nous devons partager ce travail, et chaque régional doive communiquer à tous les frères les communications qu’il reçoit, et aussi en encourageant à construire entre tous le site, comme instrument de fraternité.

10 Nous réfléchissons à propos de la dimension créatrice qu’il doit avoir le Mois de Nazareth et n’importe quelle rencontre de fraternité, spécialement avec le Centenaire du frère Charles en 2016. Nous invitons les fraternités à ne pas rester seuls dans une dimension spirituelle et donner des pas comme Charles de FOUCAULD dans la livraison aux derniers, la cohabitation avec d’autres religions ou réalités sans Dieu, avec ceux qui souffrent, les immigrants, les minorités ethniques, les populations affectées par le trafic de stupéfiants, les déplacés par la guerre …
Pensons nous dans le travail en équipe que nous pouvons faire comme fraternité quand nous voulons agir dans le sein de nos réalités humaines, soyez depuis le pastoral ou depuis l’action sociale, promotionnelle ou humanitaire, dans une coordination avec groupes ou des organisations dans ce sens.

11 Jean François prépare pour 2015 dans Viviers, du 13 juillet au 17 juillet, une rencontre européenne avec ce contenu : “Les prêtres diocésains serviteurs de la rencontre avec les musulmans”. Une information et une diffusion sera donnée pour tous les frères de l’Europe préoccupés de ce sujet, pour que nous puissions y participer.

Pardonnez que cette communication est longue, mais nous croyons que tous devons être informés des pas qui se rendent comme fraternité, et l’équipe internationale veut être transparente par le bien de tous. Merci pour votre patience après nous avoir lus. Nous nous confions à votre prière.
Une grande embrassade.

Jean François et Aurelio

(Je m’excuse de mon français si « franspagnol »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.