RENCONTRE DE LA FRATERNITE SACERDOTALE IESUS CARITAS BURKINA FASO 2015

Etaient présents :

  • Cardinal Philippe OUEDRAOGO, Ouagadougou
  • Abbé Jean ZOUGOURI, Dédougou
  • Abbé Charles KALMOGO, Ouahigouya
  • Abbé Christian SORGHO, Ouagadougou
  • Abbé Gustave SAWADOGO, Koudougou
  • Abbé B. Ernest SOME, Bobo-Dioulasso
  • Abbé Paul TINGUERI, Dédougou
  • Abbé Jean-Baptiste KOUSSOUBE, Dédougou
  • Abbé Stanislas SOW, Dédougou
  • Abbé Appolinaire DIBENDE, Secrétaire Episcopal
  • Abbé Roger BAMOGO, Kaya
  • Abbé Aurelio SANZ BAEZA, Espagne, responsable international

Accueil et exhortation du Cardinal

Après la prière d’ouverture, le Cardinal a souhaité la bienvenue à tous les frères et s’est réjouit de la présence significative d’au moins six fraternités diocésaines. Il a rappelé que la fraternité sacerdotale Iesus Caritas a commencé timidement au Burkina Faso avec le Frère Emmanuel KALMOGO.

Il a invité tous les participants à vivre la spiritualité foucauldienne en actes et non pas en paroles. La spiritualité, insiste-t-il, se vit personnellement d’abord, avant de s’élargir à la dimension communautaire. Voici quelques moyens qui pourraient nous aider à approfondir notre intimité avec Jésus : forger en soi la sensibilité eucharistique, la révision de vie, la journée de désert, la simplicité de vie, etc. Il nous faut trouver les voies et moyens pour nous retrouver. La branche laïque s’organise de mieux en mieux. Quatre fraternités, au moins, existent à Ouagadougou. L’arrivée des petites sœurs de Jésus a comme donné un souffle nouveau à la vie de la fraternité.

Mot du Frère Aurelio SANZ BAEZA, Frère responsable

La fraternité du Burkina constitue une espérance pour toute la fraternité. Le mois de Nazareth sera célébré au Burkina en 2019, après l’Assemblée Générale de 2018. La première assemblée panafricaine a été célébrée en août dernier au Cameroun.

Notre fraternité sacerdotale est la quatrième organisation de prêtres dans l’Eglise catholique ; et la première des prêtres diocésains. Nous sommes presque 5 000 prêtres dans le monde entier (49 pays sur les cinq continents).

La communication, entre nous, est prioritaire. Nous sommes en communion avec tous les frères, avec le Pape pour annoncer la joie de l’Evangile. Prions sans cesse pour le Souverain Pontife : même dans l’Eglise, le Pape est considéré par certains comme démagogue, populiste.

Pour nous, c’est une grâce pour toute l’Eglise. On peut même établir un rapport entre ses intuitions et les quinze intuitions du Frère Charles de Foucauld.

Voici quelques attitudes fondamentales qui pourraient nous aider à renforcer notre appartenance à la fraternité sacerdotale Iesus Cartas :l’empathie, l’écoute, la transparence, le respect, le dévouement, l’engagement évangélique, etc. Nous ne sommes pas le centre du monde, nous sommes frères et amis de tous. Il y a 22 familles religieuses reconnues par la fraternité. Etre membre de la fraternité, c’est recevoir les autres en cadeaux et nous engager avec eux, à bâtir le règne de Dieu.

L’an 2016 coïncide avec le centenaire de la mort du Bienheureux Charles de Foucauld. Et la question que l’on se pose est la suivante : comment la célébrer ? La réponse arrive d’elle-même : selon la simplicité de sa vie, avec les plus pauvres, même avec ceux qui ne connaissent pas Jésus et qui ne croient pas en Dieu.

Intervention de l’Abbé Jean ZOUGOURI, Frère responsable du Burkina Faso

La fraternité sacerdotale Iesus Caritas se porte assez bien au Burkina. Au Burkina, nous avons des adhérents et sympathisants à : Ouagadougou, Koudougou, Manga, Ouahigouya, Dori, Kaya, Bobo-Dioulasso, Dédougou, etc.

Au Niger, la fraternité sacerdotale Iesus Caritas est forte d’environs six membres.

En raison de l’intensité de la tâche pastorale, il nous est difficile de nous retrouver régulièrement. Pour l’heure, la fraternité sacerdotale Iesus Caritas ne dispose d’une caisse en son nom. Elle a juste ouvert un compte à l’Economat de la Conférence Episcopale. Mais ce compte n’est pas alimenté.

Pour tenir les réunions, nous bénéficions énormément du soutien du Cardinal Philippe OUEDRAOGO.

Quelques informations pour finir

Recognitio : au niveau international, la fraternité n’a pas encore la reconnaissance pontificale, mais entretient de bons rapports avec la Congrégation pour le Clergé. Nous avons également une reconnaissance officielle de la conférence des Evêques de France.

Célébration du jubilé d’albâtre (75 ans) des petites sœurs de Jésus : 15 février 2015

Rappel des cotisations : 10 000 F par an par prêtre

L’Assemblée Générale de la fraternité : elle se tiendra les 07 et 08 avril 2015 au Centre Jean Paul II, à Tanghin (Ouagadougou).

Le courrier de la fraternité : comment s’abonner ? Il faut s’adresser directement au Frère Emmanuel à l’adresse suivante : enmanuel.deletraz@wanadoo.fr

BurnikaFaso2015

Fait à Ouagadougou le 02 février 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.